Bianco : presse anarchiste

Liste des périodiques | Par année de 1re création | Plan du site | Tableau synoptique |

Ni patrie ni frontières

traductions et débats


Paris

slogan : « Ni “races”, ni “ethnies” - Ni États, ni Églises »

Adresse :
Yves Coleman ; 10, rue Jean-Dolent ; 75014 Paris
yvescoleman@wanadoo.fr

Site :

Impr. :
d’abord photocopies reliées (format A4)
puis (livres, 21 cm) Cercle littéraire d’impression Provençale (CLIP), Marseille

Présentation « Pourquoi la revue Ni patrie ni frontières a-t-elle été créée en 2002 ? » (28 avril 2017), texte publié en septembre 2002 dans le premier numéro de la revue pour exposer ses objectifs :

« Le communiste moyen, qu’il soit fidèle à Trotsky ou à Staline, connaît aussi peu la littérature anarchiste et ses auteurs que, disons, un catholique connaît Voltaire ou Thomas Paine. L’idée même que l’on doit s’enquérir de la position de ses adversaires politiques avant de les descendre en flammes est considérée comme une hérésie par la hiérarchie communiste. »
(Emma Goldman)

Au moment où l’Europe tente de réaliser son unification politique, les divisions linguistiques, politiques et culturelles sont encore suffisamment fortes pour entretenir l’isolement entre les militants de différents pays.

Certes le capitalisme repose aujourd’hui sur des multinationales, les États possèdent de multiples structures de dialogue et de confrontation, les possédants et les technocrates utilisent la visioconférence, mais le mouvement ouvrier semble encore très en retard par rapport à ses adversaires.

A l’heure où la prétendue lutte contre la mondialisation a le vent en poupe, force est de constater que l’isolement national se perpétue dans les luttes de classe. Malgré Internet, les voyages militants à Seattle, Gênes, Göteborg, Barcelone ou Porto Alegre, et la multiplication des chaînes de télévision, le flux d’informations qui circulent n’a, en fait, que peu d’incidences sur la vie quotidienne, les pratiques des groupes existants et les luttes des travailleurs dans chaque pays. C’est un tel constat pessimiste qui nous incite à vouloir créer ce bulletin. Mais c’est aussi la conviction qu’une autre attitude est possible face au riche patrimoine politique et théorique qui existe à l’échelle internationale.

Pour débloquer la situation, toute une série de conditions seraient nécessaires, conditions qui ne sont pas liées à la simple volonté de ceux qui rejettent absolument cette société et toute solution de rafistolage. Mais nous pourrions au moins commencer par discuter et réfléchir ensemble autrement.

Dans les milieux d’extrême gauche, en effet, on débat rarement dans le but d’avancer, d’apprendre des autres « camarades », qu’ils militent en France ou dans d’autres pays. Il s’agit surtout de « (con)vaincre » son interlocuteur, de le coincer, de le dominer. Il n’est pas vraiment utile de connaître les positions de son vis-à-vis, toujours perçu comme un « adversaire ». Un petit vernis politicien et un bon bagout suffisent largement à la tâche.

Non seulement on est fier de son ignorance, mais on la théorise : les autres groupes ne diraient rien d’essentiel, ils feraient tous le jeu du réformisme ou de la bourgeoisie ; ce seraient d’obscurs intellectuels souvent carriéristes, toujours confus ; la situation dans telle ou telle région du globe serait trop différente ; les autres organisations seraient « activistes », « ouvriéristes », « syndicalistes », etc. Le stock d’anathèmes et de faux-fuyants est inépuisable. Pourtant la réflexion politique et théorique n’avance pas du même pas, suivant les États et les continents, et — ne serait-ce qu’à ce niveau — les échanges devraient être fructueux.

Malheureusement, chaque groupe se contente d’un petit « capital » de références qui, avec les ans, non seulement ne s’accroît pas mais s’amenuise régulièrement.

Plus grave encore : l’indifférence à la réflexion ne se limite pas aux questions dites « théoriques ».

Elle concerne aussi la réalité des luttes ouvrières, des pratiques syndicales ou extra-syndicales dans d’autres pays. Lorsque des centaines de milliers d’ouvriers portugais ont occupé leurs usines en 1974-1975, qu’ils ont essayé de les gérer eux-mêmes, il ne se s’est trouvé que fort peu de militants pour se mettre à leur écoute et les soutenir efficacement. Certains ont fait le voyage jusqu’au Portugal ou se sont précipités sur les différents journaux militants pour avoir des « nouvelles ». Mais toute leur attention était centrée sur le groupuscule ou le parti qui allait grossir le plus vite, voire qui allait prendre le pouvoir. Résultat, les travailleurs portugais ont dû se dépatouiller tout seuls avec leurs problèmes. On pourrait établir la même constatation à propos de l’Iran au moment de la prise de pouvoir par Khomeyni (où l’agitation ouvrière ne fut presque jamais évoquée), de Solidarnosc, des grèves ouvrières dans la Russie de Poutine, sans parler de l’Argentine ou du Venezuela actuels.

Dans tous les cas, on a l’impression que seuls comptent les discours des possédants et les récits dithyrambiques des « victoires » minuscules des groupuscules ou des partis politiciens. Les luttes des travailleurs, les formes originales d’organisation qu’ils créent, tout cela passe à la trappe — à l’exception de quelques revues confidentielles qui s’en font l’écho. Et l’incompréhension est encore aggravée par le fait que, les rares fois où on les interroge, les militants ont souvent du mal à synthétiser leur expérience et qu’ils adoptent, sans le vouloir, un langage de politicien ou de commentateur, qui affadit la valeur de leur témoignage.

A notre échelle, nous ne sommes évidemment pas en mesure de renverser une telle situation. Mais nous pouvons poser quelques infimes jalons, notamment en traduisant des textes théoriques et politiques classiques qui ont formé des générations de militants dans d’autres pays et ne sont jamais parvenus jusqu’à nous, ainsi que des textes plus récents, liés à l’actualité.

Quels seront nos critères de choix ? Tout d’abord la lisibilité. Ce qui exclut les commentaires verbeux, les sempiternelles et vaines exégèses de textes sacralisés. Nous ne sommes pas opposés aux polémiques, mais à condition qu’il ne s’agisse pas de diatribes sectaires et stériles. L’objectif n’est pas de rassurer, de ronronner, mais d’apprendre quelque chose. Nous puiserons dans les traditions marxistes, libertaires, ou autres, sans exclusive. A condition que leurs auteurs soient mus par une saine révolte contre toutes les formes d’oppression et d’exploitation.

Nous souhaitons éveiller la curiosité, le sens critique. Nous voulons sortir des carcans mentaux et idéologiques imposés par de longues années d’isolement. Rien ne nous est plus étranger que le patriotisme, y compris sa variante étriquée : le patriotisme d’organisation. Le célèbre : RIGHT OR WRONG, MY PARTY (Qu’il ait tort ou raison, c’est mon parti et je défends sa ligne et ses frontières) a montré ses aspects catastrophiques pour tous les aspects du mouvement d’émancipation.

Ce minuscule bulletin essaiera, en tâtonnant, de provoquer la réflexion et l’échange, en ces temps d’apathie et de désintérêt pour les idées, et de peur de la discussion. Il présentera des positions différentes voire contradictoires, avec la conviction que de ces textes, anciens ou récents, peut naître un dialogue fécond entre les hommes et les femmes qui prétendent changer le monde.

Enfin, ce bulletin se prononcera aussi sur la situation française puisqu’il parait dans ce pays. Notre contribution à la clarification politique consistera à rappeler quelques principes et à mettre en évidence les conceptions, à notre avis erronées, qui sous-tendent les schémas d’interprétation les plus courants.


Remarques sur les fiches

 Collections numérisées (Lidiap, ArchivesAutonomies ; et.al.)

Au moins 25 ouvrages recensés dans le Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones [1].

Parutions :

  • n° 1 (2002, sept.) — « Dossier URSS », 135 p., A4
  • n° 2 (2002, déc.) — « Voltairine de Cleyre, Chris Crass, Wendy Mc Eloy, Lindsay German, Arturo Peregalli », 159 p., A4
  • n° 3 (2003, mars) — « Que faire contre les guerres ? », 180 p., A4
  • n° 4-5 (2003, juin-oct.) — « États, nations et guerres. Grèves d’avril-mai-juin 2003 », 232 p., A4
  • n° 6-7 (2003, déc.-2004, janv.) — « Les syndicats contre les luttes ? », 247 p., A4
  • n° 8-9 (2004, mai) — « Israël et la Palestine aujourd’hui. Marxistes et anarchistes face à la “question juive” et au sionisme. Antisémitisme, judéophobie, négationnisme, antisionisme : convergences possibles et divergences fondamentales »
  • n° 10 (2004, oct.) — « Religions, athéisme, multiculturalisme, citoyennisme, “islamophobie” et laïcité », 173 p., A4
  • n° 11-12 (2005, févr.) — « Terrorismes et violences politiques », 262 p., A4
  • n° 13-14 (2005, nov.) — « Élections ? Démocratie ? Europe ? », 218 p., A4
  • n° 15 (2005, déc.) — « Quand les jeunes “dansent avec les loups”, premier bilan des “émeutes” d’octobre-novembre 2005 », 178 p., A4
  • n° 16-17 (2006, sept.) — « “Rêve générale” : tracts, analyses des mouvements de février-avril 2006, paroles de grévistes », 274 p., A4
  • n° 18-19-20 (2007, mai) — « Dieu, race, nation : mythes mortifères », 347 p., A4
  • seconde série, impression en format livre, 21 cm
  • n° 21-22 (2007, nov.) — « Offensives réactionnaires », 406 p.
  • n° 23 -24 (2008, mars) — « “Justice sociale” contre “Démocratie occidentale” ? », 302 p.
  • n° 25-26 (2008, oct.) — « Réseau Éducation sans frontières (interviews) - De Saint-Bernard à la rue Charlot »
  • n° 27-28-29 — 484 p.
  • n° 30-31-32 (2010, oct.) — « Travailleurs contre démocrates, anthologie n° 1 », 463 p.
  • n° 33-34-35 (2011, juin) — « Les pièges mortels de l’identité nationale », 387 p.
  • n° 36-37 (2011, sept.) — « Inventaire de la confusion : extrême gauche // extrême droite », 199 p., A5
  • n° 38-39 (2012, avr.) — « Des altermondialistes aux indignés : bilan provisoire », 223 p.
  • n° 40-41 (2012, mai) — « Soulèvements arabes : Tunisie et Égypte »n, 239 p.
  • n° 42-43 (2014, juin) — « Nos tares politiques, tome 1 », 252 p.
  • n° 44-45 (2014, sept.) — « Nos tares politiques, tome 2 : anti-sémitisme de gauche et antisionisme », 240 p.
  • n° 46-47 (2014, oct.) — « Nos tares politiuqes, tome 3 : Increvables négationnistes ! » , 256 p.
  • n° 48-49 (2015, avr.) — 240 p.
  • n° 50-51 (2015, juin) — « Nos tares politiques, tome 4 », 224 p.
  • n° 52-53 (2015, déc.), 300 p.
  • n° 54-55 (2016) — « Nostalgies et manip’ identitaires », 372 p. — © Juliette Sméralda, ISBN 978-2-9535699-6-4
  • n° 56-57 (2016, juil.) — « Mouvements contre la loi El Khomry et “Nuit debouts” : mythes… et réalités. Retour sur les massacres de novembre 2015 et leurs interprétations », 188 p.
  • n° 58-59 (2017, avr.) — « Du prolétariat afro-américain et de ses luttes », 204 p.
  • n° 60-61 (2018, déc.) — « Gilets jaunes et confusion politique », 153 p.
  • n° 62-63 (2019, juil.) — « Désorientation face aux Gilets jaunes… …et boussole de classe en Europe et au Brésil », 444 p.

Notes

[1

Notice(s) trouvée(s) sur le Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones :
De Cleyre, Voltairine. — Voltairine de Cleyre, militante et théoricienne anarchiste-féministe ; Recueil n° 1 : De l’action directe, 1912 ; Le mariage est une mauvaise action, 1907 / éd. Chris Crass. — Paris : Ni patrie ni frontières, [s.d.]. — 46 p. ; 30 cm. — (Recueil ; 1).
Contient : « Quelques éléments biographiques sur Voltairine de Cleyre » ; « Traditions américaines et défi anarchiste » / Chris Crass. « De l’action directe » ; « Le mariage est une mauvaise action » / Voltairine de Cleyre



Karim Landais, Passions militantes et rigueur historienne : tome 2. — Cabrières-d’Algues : Guy Landais ; Paris : Ni patrie ni frontières, 2006 [juin]. — 752 p. ; 24 cm.
Contient : À propos du terrorisme ; Anarchisme, identité et culture [1] ; Chefs et liberté ; ATTAC, « gauche de la gauche » et altermondialisme ; L’Affaire Dreyfus et l’antisémitisme dans le Rhône ; Idées reçues sur l’anarchisme ; Quel socialisme ? ; Maastricht et l’Europe ; Marxisme libertaire ? ; L’Éducation nationale. — ISBN 2-00-238802-4



Landais, Karim. — Passions militantes et rigueur historienne : tome 1. — Cabrières-d’Algues : Guy Landais ; Paris : Ni patrie ni frontières, 2006 [juil.]. — 823 p. ; 24 cm.
Contient : Sur le Parti des travailleurs et le « lambertisme » ; Journalistes et histoire de l’extrême gauche ; Individualité et militantisme à l’OCI-PCI ; Prendre parti ; Éléments pour une théorie de l’organisation ; Interviews d’ex-militants de l’OCI. — Rééd. partielle en 2013, chez Ni patrie ni frontières sous le titres De l’OCI au Parti des travailleurs. — ISBN 2-00-238801-6



Loren Goldner. — Demain…la révolution ? : Revolution in our lifetime, tome 1 / trad. Yves Coleman. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2008. — 392 p.
Recueil d’articles.



Question juive et antisémitisme, sionisme et antisionisme. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2008. — 344 p. — (Compil’ ; 1).
Recueil textes marxistes et anarchistes souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières n° 8-9 (« Anarchistes et marxis­tes face à la ques­tion juive, au sio­nisme et à Israël », 2004), notamment d’Emma Goldman, Reginald Reynolds, Alexandre Berkman.



Islam et islamisme, « islamophobie ». — Paris : Ni patrie ni frontières, 2008. — 336 p. — (Compil’ ; 2).
Recueil d’articles souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières. Contient : Islam et islamisme, « Islamophobie » ; « Liberté religieuse » ou liberté de conscience ? ; Multiculturalisme ou universalisme ? ; Athéisme ou obscurantisme ? ; « Islamogauchisme » ou opportunisme ?.



De Fabel van de illegaal. — La Fable de l’illégalité : intégration forcée aux Pays-Bas. — Paris : Sans patrie ni frontières, 2008. — 360 p. — (Compil’ ; 3).
Recueil d’articles souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières. Contient : Sans-papiers, immigration et intégration forcée aux Pays-Bas ; Nationalisme ; Multiculturalisme ; Féminisme et antiracisme ; Antiaméricanisme ; Altermondialisme ; Politiques démographiques ; Antisémitisme ; Colonialisme.



De la violence politique. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2009. — 274 p. — (Compil’ ; 4).
Recueil d’articles souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières n° 11-12 (« Terrorismes et vio­len­ces poli­tiques », 2004).



Patsy. — Le Monde comme il va, 1999-2010 : analyses, coups de gueule et méchancetés. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2010. — 376 p.
Chroniques sans l’émission « Le Monde comme il va » sur la radio Alternantes (Nantes).



La Raison contre Dieu : Encyclopédie anarchiste, 1924-1935. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2010. — 483 p. ; 22 cm
Anthologie de textes tirés de l’Encyclopédie anarchiste.

Articles repris : Ame ; Athéisme ; Bible ; Bien ; Bonté ; Cléricalisme ; Confession ; Coran ; Création/Créationnisme ; Création ; Cultes ; Déchristianisation ; Dieu ; Église ; Esprit ; Éternité ; Évangile ; Finalité ; Foi ; Genèse ; Gnosticisme ; Iconoclaste ; Idéalisme et matér­ial­isme ; Idolâtrie ; Immortalité ; Incrédulité ; Inquisition ; Israélite ; Jésus ; Judaïsme ; Judéo-chrétiens (com­mu­nisme des) ; Laïcisation ; Laïque ; Libre-pensée ; Mahométisme ou isla­misme ; Mal ; Manichéisme ; Martyr ; Matérialisme indi­vi­dua­liste Miracle ; Miracle ; Mission ; Morale (recher­che d’une règle de vie) ; Morale (éthique indi­vi­duelle et sociale) ; Morale : ses bases illu­soi­res sa dupe­rie actuelle ; Morale : Origines et évo­lution ; Les reli­gions et la morale ; La morale et les mœurs ; Morale indi­vi­duelle et morale col­lec­tive ; La morale et l’indi­vi­dua­lisme anar­chiste ; Noël ; Paganisme ; Paradis ; Prêtre ; Prière ; Providence ; Purgatoire ; Religion ; Religion ; Sacerdoce ; Saint Siège ; Scolastique ; Trinité ; Vertu et Vice

Auteurs : E. Armand, Lucien Barbedette, Camillo Berneri, Gustave Brocher, Robert Collino (Ixigrec), E. Cotte, Sébastien Faure, Aristide Lapeyre, André Lorulot, Stephen Mac Say, Errico Malatesta, Jean Marestan, Han Ryner, R. Odin, Madeleine Pelletier, M. Pierrot, Édouard Rothen, Ryskine, Frederic Stackelberg, Paul Vigné d’Octon.



Échanges et Mouvement. — Restructuration et lutte de classes dans l’industrie automobile mondiale. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2010. — 230 p.
Recueil de textes publiés entre 1979 et 2009 par le réseau « Echanges et Mouvement » dans son bulletin Échanges.

Table des matières : Toyota, toyotisme. British Leyland et la « maladie anglaise ». BL, Ford : l’introduction des nouvelles technologies. Fiat : de nou­veaux systèmes de production. La grève aux usines. Mexique, 1990 : la grève aux usines Ford. Restructuration à la Seat : une réflexion sur la condi­tion ouvrière. Volkswagen-Forest : caden­ces de tra­vail et salaires. Smart : une grève pas comme les autres. Volkswagen baisse les salai­res à São Paulo. Après la grève de la mét­all­urgie dans l’ex-Allemagne de l’Est. La lutte des ouvriers de Fiat à Melfi. Investissements en République tchèque : pro­grès ou déclin ? Grève sau­vage chez Opel. Sur les licen­cie­ments chez Seat à Barcelone. République tchèque : l’indus­trie auto­mo­bile moteur de accumulation du capi­tal et des luttes de clas­ses ? Exacerbation de la concur­rence dans le secteur automobile. La faillite de Delphi, une atta­que en règle. Huit cons­truc­teurs chi­nois prêts à exporter. Chez PSA à Aulnay : des questions pour une grève – Corée : Sur la grève de Hyundai à Ulsan. Roumanie : plus audi­ble, plus consciente, plus audacieuse, la grève chez Dacia-Renault marque un tournant. Quatre-vingt-sept jours de grève chez AAAM. Corée du Sud, la déf­aite de la grève de Ssangyong. Les mou­ve­ments ouvriers et la mobi­lité du capital. Extrait de Forces of Labor, de Beverly J. Silver. Chez Peugeot, en juin 1968, une insurrection ouvrière peu connue



Religion et politique : athéisme, matérialisme, laïcité. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2010. — 390 p. ; 22 cm. — (Compil’ ; 5).
Recueil d’articles souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières n° 10 (« Religions, athé­isme, mul­ti­cultu­ra­lisme, citoyen­nisme, « isla­mo­pho­bie » et laïcité », 2004) et 18-19-20 (« Dieu, race, nation : mythes mor­tifères », 2007).

Sommaire : Contre les idéo­logies rances (NPNF)

POURQUOI L’ATHEISME EST IMPORTANT – Ce que Marx et Engels ont vrai­ment écrit – Marx, Engels et la reli­gion (Paul Hampton) – Contributions à l’his­toire du chris­tia­nisme pri­mi­tif (Friedrich Engels), – La for­ma­tion des reli­gions (Elie Reclus) – L’anar­chie et l’Eglise (Elisée Reclus) – La peste reli­gieuse (Johann Most )– Laïcisation à faire (Jules Guesde) – Le mythe de l’imma­culée concep­tion (Paul Lafargue) – Socialisme et reli­gion (Lénine) – De l’atti­tude du parti ouvrier à l’égard de la reli­gion (Lénine) – Discours (Nelly Roussel) – Discours (Nelly Roussel) – La croyance en Dieu (Paul Lafargue ) – Mon athé­isme (E. Armand)– Les femmes vote­ront-elles pour les prêtres ? (Madeleine Pelletier) – Communisme et reli­gion (Madeleine Pelletier) – Les évan­giles, c’est du bidon (Peilharot) – Pour en finir avec le spec­tre de Dieu (Groupe surréal­iste de Paris)

LIMITES DE LA LAÏCITE ET DE L’ANTICLERICALISME ? Anticléricalisme et socia­lisme (Amadeo Bordiga) – Laïcité et marxisme (Amadeo Bordiga) – Le marxisme face à l’Eglise et à l’Etat (Amadeo Bordiga) – Les prolé­tariat ne se nour­rit pas de curés (Camillo Berneri)1– Devons-nous bais­ser la garde ? (NPNF) – Sur la reli­gion (Anton Pannekoek) – Quelques com­men­tai­res (NPNF)

DU ROLE POLITIQUE REACTIONNAIRE DES RELIGIONS AUJOURD’HUI – « Jésus socia­liste » vu par Chavez et par… Engels – L’ère des fon­da­men­ta­lis­mes – Fondamentalisme reli­gieux et déclin capi­ta­liste (Communist League) – Religion, révo­lution et fon­da­men­ta­lisme aux Etats Unis (Wil Barnes) – Quelques pré­cisions (Wil Barnes) – Le mythe de la persé­cution des chrétiens aux Etats-unis (Communist League) – Église angli­cane en Grande-Bretagne (Revolutions per Minute) – Le rôle de la reli­gion dans la pro­pa­ga­tion du Sida (Arash Sorx) – Bouddhisme japo­nais et « guer­res com­pas­sion­nel­les » (NPNF) – Sur le chris­tia­nisme de gauche (Fabrice) – Communisme, reli­gions et intégr­isme (Lutte ouvrière) – « L’impasse isla­mi­que » de Hamid Zanaz nous conduit dans une (autre) impasse (NPNF) – Les dix com­man­de­ments de la gauche théoc­om­pa­tible (NPNF) – Les super­sti­tions, les lois et les cou­tu­mes reli­gieu­ses sont la honte du XXIe siècle (Houzan Mahmoud) – Sarko, le pape et Carla (Le Militant) – Sarkozy, Dieu et nous (Patsy) – La crise pédop­hile du clergé catho­li­que (Vincent Présumey, Le Militant).



Polémiques et antidotes contre certains mythes et mantras gauchistes : anthologie 2002-2011. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2011 [mai]. — 467 p. ; 22 cm. — (Compil’ ; 6).
Recueil d’articles souvent parus dans la revue Ni patrie ni frontières :

— Introduction, 1

2002 :

— Présentation des 2 articles suivants sur Lutte ouvrière, 5

— Les médias « de gauche » et Lutte Ouvrière, 8

— Le pseudo-« Gourou » et la Travailleuse. Ou comment Lutte ouvrière se piège elle-même, 17

— « Moralisme » ou esprit d’entreprise ? 30

— De Malatesta à Arlette Laguiller : un gouffre révélateur, 32

— Voter les yeux fermés : une curieuse conception de la démocratie (2002), 35

— N.T. : À propos de « Voter les yeux fermés… », 46

— « Tournantes », « mâles dangereux » et « classes dangereuses », 48

— Quelques précisions à propos de Ni patrie ni frontières, 50

— Guy Fargette : Principes du verbalisme « radical » (1989), 52

2003 :

— Un bain de haine chauvine, 63

— Adriano Sofri : A Bagdad, la liberté d’expression n’existe pas, 69

— Guy Fargette : Faiblesse des forces « anti-guerre », 70

— Guy Fargette : Misère de l’anti-guerre en Europe, 72

— Guy Fargette : Débats stratégiques aux Etats-Unis, 76

— Guy Fargette : Faut-il confondre « choc » et « conflit » ? 78

— Quelques précisions sur Huntington et la politique étrangère américaine, entretien avec Guy Fargette, 87

— À propos des « discours automatiques » contre la guerre et l’impérialisme : certitudes et questions, 96

— Extrême gauche, libertaires, grève générale et « trahisons », vrais débats, illusions et fausses polémiques, 111

— Quelques remarques sur les grèves d’avril-mai-juin 2003. Des questions « oubliées » pendant le mouvement, 123

— Sur la « pédagogie » de la droite : carottes et coups de bâton, 126

2004 :

— Quand la LCR cire les bottes du colonel Chavez, 129

— Le Venezuela en noir et blanc ? 132

— Interview de Miguel Rossetto, ministre trotskyste brésilien, 133

— Un ministre trotskyste à l’OMC, 135

— Aujourd’hui, ils cognent le PS, demain à qui le tour ? 136

— Débat à propos des actions contre le PS, 140

— Peut-on purger le mouvement altermondialiste de ses réformards ?147

— Les racines historiques de la laïcité, 152

— Le PCF et la laïcité, 154

— Citoyennisme ? Attraction fatale ! 155

— Vincent Présumey : À propos de deux articles sur la laïcité, 158

— Les révolutionnaires, la laïcité et le multiculturalisme, 164

— Les comiques « antiracistes » surmédiatisés renforcent les préjugés qu’ils prétendent combattre, 166

— À propos de l’émission : Les filles des cités doivent-elles se rebeller ? « Lovers » et « filles des cités », 168

— RER D et Marie L. : Religions, nations, ethnies, communautés, y’en a marre ! 171

2005 :

— La triste farce de la « victoire du non » Du nationalisme des partis bourgeois de gauche et des manœuvres politiciennes de l’extrême gauche, 177

— Quelques précisions à propos de « La triste farce de la “victoire du non” », 189

— Réponse à Xavier, 191

— Temps critiques : Quelques remarques sur « La triste farce de la victoire du non », 197

— Réponse à Temps critiques : Malentendus et désaccords, 202

— « Tsunami » politique ou tempête dans un verre d’eau ? 219

— Janine Booth (AWL) : Les « différences culturelles » peuvent- elles excuser le sexisme ? 226

— « Suceurs (1) » de lepénistes, chauvins antiracistes et gauchistes confus : un débat sans fin intérêt, 235

— Des agressions contre la manifestation lycéenne du 8 mars aux « émeutes » d’octobre- novembre 2005, 238

— Jim Denham (AWL) : Les fruits amers du communautarisme, 245

— Finkielkraut-Dieudonné : À chaque « communauté » son petit Farakhan et l’esclavage salarié se perpétuera, 248

— Quand les jeunes révoltés « dansent avec les loups », 252

— À propos de la police de proximité, 278

— Mai 68 = Novembre 2005 ? Du danger de certaines comparaisons hâtives, 280

— Une société de classe impitoyable ? 282

2006 :

— Chavez antisémite ? Le fond du problème (janvier 2006), 284

— De Mai 68 à Février- Avril 2006 : Tordons le cou à quelques mythes pour mieux comprendre le présent, 298

— Critiquer François Burgat, oui, soutenir le stalinisme, 3 fois non ! 316

2007 :

— « De la LCR au NPA » Quelques remarques à propos d’un article de Patrick Mignard, 319

— Chausses trappes de l’humanisme, 325

— Sur les microsectes et la nécessité d’un bilan préalable, 330

— De quelques clichés gauchistes sur les crises, 331

2009 :

— Christophe Bourseiller est un falsificateur et un diffamateur, 336

2010 :

— Misère et continuité du philostalinisme de gauche :des Quaderni Rossi à Toni Negri, 339

— Quelques précisions d’un lecteur, 345

— Jacques Wajnsztejn : À nouveau sur l’opéraïsme, 349

— Toni Negri, Jacques Wajnsztejn et le « philostalinisme de gauche », 369

— Temps critiques ou « le communisme- tout- de- suite » ? Sur les positions de Jacques Wajnsztejn à propos du terrorisme d’extrême gauche, 376

— Temps critiques : Le communisme, une médiation ? À partir d’un commentaire d’Yves Coleman, 391

— Peut-on discuter du terrorisme d’extrême gauche ou faudra-t-il attendre encore un siècle ? 410

— Les 6 péchés capitaux de la Gauche identitaire postmoderne, 413

— Les maoccidents de Jean Esptein ou comment fabriquer un livre à partir de… « rien », 420

— Les terroristes disent toujours ce qu’ils vont faire d’Alain Bauer et François- Bernard Huyghe, 425

— 4 septembre 2010 : « fêter » l’anniversaire de la IIIe République ou honorer les Communards ?, 435

— Luftmenschen : Contre la liberté d’expression, 438

— Wiecha : La conspiration des bergers allemands, 445

— La burqa et la confusion de la Gauche, 448



Roger, Michel. — Les Années terribles, 1926-1945 : la gauche italienne dans l’émigration parmi les communistes oppositionnels. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2012. — 328 p. ; X cm.
La couverture est parfois annoncée avec un fond jaune, parfois avec un fond vert.



Munis, G. — De la guerre civile espagnole à la rupture avec la Quatrième Internationale, 1936-1948 : textes politiques, œuvres choisies : tome 1. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2012. — 411 p. ; 22 cm. — (ISSN 1637-3103).
Recueil de textes. Bibliog. Chronol. Annexes : Esquisse biogr. etc. — Impr. Centre Littéraire d’Impression Provençal (Marseille).



Landais, Karim — De l’OCI au Parti des travailleurs : analyses et interviews d’ex-militants trotskystes « lambertistes ». — 2e éd. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2013 [juil.]. — 614 p. ; X cm.
Glossaire. Bibliogr. — 1re éd. sous le titre Passions militantes et rigueur historienne (2006), tome 1 et tome 2 chez le même éd. L’édition présente reprend l’essentiel du tome 1.



L’Enfer continue : de la guerre de 1940 à la guerre froide, la gauche communiste de France parmi les révolutionnaires, 1942-1953. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2013 [nov.]. — 320 p. ; X cm. — (ISSN 1637-3103).
Aussi en couv. : « textes à l’appui avec des écrits politiques de Jean Malaquais ». Bibliogr. Biogr. Annexes.



Rüdiger, Helmut. — L’Anarchisme d’État, la Commune de Barcelone : rapport de Helmut Rüdiger, décembre 1937 / préf. et postf. Michel Olivier, Agustín Guillamón, Frank Mintz. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2015. — 183 p. ; 22 cm. — (ISSN 1637-3103).
Sigles des organisations. Bibliogr. — Impr.du Centre littéraire d’impression provençal, CLIP (Marseille).

Contient :

— « Une présentation : " La tragédie de l’Espagne n’a pas de limites" » / Michel Olivier

— « Introduction à la brochure d’Helmut Rüdiger » / Agustín Guillamón

Rapport secret de Helmut Rüdiger

— Les particularités du mouvement libertaire en Espagne

— L’évolution de CNT au cours des vingt dernières années

— Les journées de mai et l’opposition à la CNT

— La préparation économique et le style de la propagande

— Les idées libertaires ont-elles échoué ?

Courriers inédits de la CNT à Helmut Rüdiger sur la publication du rapport

Lettre du secrétariat national de la CNT à la FACA 78

Lettre de Helmut Rüdiger à Burnett Bolloten

Nouvelle lettre de Rüdiger à Bolloten

« Libres propos autour du rapport Rüdiger » / Franz Mintz

« Le groupe franco-espagnol des Amis de Durruti » / Agustín Guillamón

Présentation du texte d’Oehler

« Barricades à Barcelone (1937) » / Hugo Oehler

Annexes :

Chronologie historique des luttes et du mouvement libertaire jusqu’en 1936.

Chronologie historique des luttes et du mouvement libertaire de juillet 1936 à 1944.

Biographie d’Helmut Rüdiger

Biographies des principaux protagonistes durant la guerre civile



Alvarez, Amalia. — Cinq histoires de femmes « sans papiers » / texte et ill. A. Alvarez ; trad. de l’espagnol en français Yves Coleman ; trad. espagnol en suédois Martin Larsson. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2016. — [180] p. : ill. ; 22 cm.
Texte trilingue en suédois, espagnol et français. — Centre littéraire d’impression provençal (CLIP, La Rove).



Guilamón, Agustín (éd.). — Correspondance entre Diego Camacho (Abel Paz) et Juan García Oliver ; Balance (Bilan) n° 38, Cahiers d’histoire du mouvement ouvrier international et de la Guerre d’Espagne / Diego Camacho, Juan García Oliver. — Paris : Ni patrie ni frontières, [ca2017]. — 149 p. : ill. photos documentaires n/b ; 22 cm.

.

Traduit par des membres du CAD (Centre Ascaso-Durutti) de Montpellier, du CIRA Marseille et du CRAS (Centre de recherches pour l’alternative sociale) de Toulouse. Bibliogr. — Impr. Centre littéraire d’impression provençal (CLIP, Marseille).

Introduction / Guillamon, Agustín

Ébauches biographiques / Guillamon, Agustín

Correspondance entre Diego Camacho ("Abel Paz") et Juan García Oliver, 1970-1979

Annexe : Thèses sur la guerre d’Espagne et la situation révolutionnaire créée le 19 juillet 1936 en Catalogne / Guillamon, Agustín



La Gauche identitaire contre la classe : aux sources d’une régression / Adolph Reed Jr., Loren Goldner et João Bernardo. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2017 [mars]. — 250 p. ; 22 cm.
Contient :

Loren Goldner

— Les Premiers Américains en rouge, noir et blanc. Race et classe aux États-Unis (1992)

— Renaissance et rationalité : les Lumières aujourd’hui (1995)

— Race et Lumières (1). De l’antisémitisme à la suprématie des Blancs 1492-1676 (1997)

— Race et Lumières (2) : Des Lumières anglo-françaises et au-delà (2010)

— Les nazis et la déconstruction : Comment Jean-Pierre Faye démolit Derrida (1993)

— Le moment historique qui nous a produits - Révolution globale ou recomposition du capital ? 1789, 1848, 1871, 1905, 1917, 1968, 20.. ? (2010)

— Bibliographie.

João Bernardo

— Post-Post : si notre société est tellement enthousiasmante, pourquoi tant d’apathie ? (1994)

— Sept thèses sur la crise actuelle (2008)

— Socialisme de la misère, socialisme de l’abondance (2011)

— Point final. Un manifeste (2012)

— Manifeste sur la gauche et les gauches. Pour quelle raison la gauche actuelle continue-t-elle à utiliser ce nom ? (2014)

— Il est impossible d’« unir l’identité et la classe » (2016)

— Bibliographie

Adolph Reed Jr

— De la transgenre Bruce/Caitlyn Jenner à la transraciale Rachel Dolezal : pour les féministes et les Identitaires raciaux y aurait-il de bons et de moins bons « trans » ?



Bernardo, João. — Contre l’écologie / trad. de portugais du Brésil ; préf. Yves Coleman. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2017 [avr.]. — 168 p. ; 22 cm.
Recueil d’articles publiés en 2007, 2012 et 2013 sur le site brésilien Passa Palavra.

Table des matières :

Nazisme et nature (2007)

Le mythe de la nature (2012)

— La mythification de la paysannerie

— Agriculture familiale et fascisme italien

— L’agriculture familiale et le nazisme

Post-scriptum : contre l’écologie (2013)

1. La racine d’un débat

2. Le lieu commun de notre époque

3. L’hostilité contre la civilisation urbaine

4. L’agro-écologie et la plus-value absolue

5. Georgescu-Roegen et la décroissance

6. Malthus, théoricien de la croissance

7. « Les limites de la croissance » ou une croissance sans limites

8. Opportunités d’investissement et aggravation de l’exploitation



Roger, Michel. — Envers et contre tout : de l’Opposition de Gauche à l’Union Communiste. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2017 [oct.]. — 250 p. ; 22 cm.
Bibliogr. — Centre littéraire d’impr. provençal (Le Rove). — ISSN 1637-3103



Bernardo, João. Manolo. — De retour en Afrique : des révoltes d’esclaves au panafricanisme / trad. du portugais Gamal Oya. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2018. — 88 p. ; 22 cm.
Articles publiés du 27 juin au 4 juillet 2010 sur le site brésilien Passa palavra. Bibliogr. des œuvres de João Bernardo. — Centre littéraire d’impr. provençal (Le Rove). — ISSN 1637-3103



Mendes Abadia, Danúbia. — Portugal, la révolution oubliée, tome 1 : « Combate » et les luttes sociales pour l’autonomie, 1974-1978 / trad. du portugais. — Paris : Ni patrie ni frontières, 2018 [janv.]. — 227 p. ; 23 cm.
D’après une maitrise d’histoire (Universidade federal de Goiás, 2010). — Impr. Centre littéraire d’impr. provença (Le Rove). — ISSN 1637-3103

Table des matières :

Introduction

1. De l’empire colonial au fascisme néocolonialiste

Premières lueurs du libéralisme et du républicanisme au Portugal. — Le fascisme ou « la révolte au sein de l’ordre ». — Salazarisme : « Dieu, Autorité, Travail, Famille, Patrie ». — L’Afrique était au cœur du nationalisme corporatiste de l’Estado Novo ». — Marcelo Caetano : le salazarisme sans Salazar. — Portugal e o Futuro : la révolution au Portugal commence en Afrique.

2. Le journal Combate et le développement de la révolution des œillets après le 25 avril 1974

Le contexte des gauches portugaises. — Le mouvement populaire avant le 25 avril : l’autonomie à l’horizon. — Le 25 avril : comment s’est déroulé le « coup d’État ». — Combate, fruit des créations autonomes de la classe ouvrière. — Combate d’un côté, la « révolution » de l’autre. — L’autogestion entre en scène – les processus autogestionnaires qui ont marqué les luttes durant les années 1960 et 1970. — Le développement de la lutte autonome après le 25 avril.

3. Produire pour vivre et non vivre pour produire : Combate et le processus autogestionnaires dans les entreprises, les quartiers et les campagnes

Luttes sociales dans les entreprises et commissions de travailleurs. — Luttes sociales dans les quartiers et commissions d’habitants. — Travailler comme on veut : les luttes autonomes à la campagne.

4. La fin de Combate (1978) : les stratégies de récupération des luttes autonomes par l’État

Pourquoi perdons-nous ?

Conclusion

Bibliographie

Annexes

Manifeste inaugural de Combate. — Ajouts et modifications du Manifeste. — « Capitalisme d’État » et « gestionnaires ». — Sur quelques multinationales et grandes familles portugaises. — La réforme agraire au Portugal (Ponce Panice, Spartacus). — Précisions sur l’Italie des années 60 (Antoine Hasard). — Carte du Portugal. — Précisions sur les choix de traduction.




Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones