Bi 4328-suppl.

Jef Klak

revue de critique sociale et d’expériences littéraires


Parution : 2014-…






Jef Klak

Revue annuelle ; 32 cm.

Adresse
Le Nouvel Attila (Paris)
puis,
Maison des éditions et des revues
9, rue François Debergue ; 93100 Montreuil
https://www.jefklak.org/jef-klak/

Présentation sur son site Internet :

Qui est Jef Klak ?
Il aura fallu deux ans depuis les premières discussions dans un rade jusqu’à la première apparition de la revue Jef Klak en librairie, en septembre 2014. Deux piges de rencontres, d’idées farfelues, d’envies folles et de ricochets. Ce qui est beau et difficile, ce n’est pas d’éditer une revue, sans capital de départ, en toute indépendance, ni de trouver des plumes et des sujets.
 
Ce qui est beau et difficile, c’est de fabriquer du collectif, de connaître et reconnaître l’autre, les autres, et s’interroger ensemble :
-* Sommes-nous condamnés à l’utopie ?
-* À qui profite l’enquête sociale ?
-* Les images changent-elles le monde ?
-* Les lieux communs ont-ils été rayés de la carte ?
-* Quels petits déjeuners pour les grands soirs ?
 
Entre 20 et 30 personnes selon les réunions, la météo et les humeurs, ont peu à peu construit une pensée commune. Une pensée commune, ce n’est pas une pensée bloc ni triste, c’est au contraire l’expression de contradictions, d’inconnues, de confrontations, d’enrichissements mutuels. Pour donner à nos échanges un nom collectif, nous avons choisi celui de l’homme et de la femme de la rue : c’est Fulano de Tal en espagnol, Marko Marković en bosnien, madame Michu, Momo ou monsieur Dupont en Hexagone. Jef Klak, d’origine flamande l’a emporté au tie-break.
 
Jef Klak, c’est un collectif et un site internet, donc, mais aussi une revue papier annuelle (à pagination variable) accompagné d’un disque de création sonore. L’objectif ? Ne pas redire. Aller chercher du politique là où il se terre, accueillir de nouveaux langages, mélanger les styles, se moquer du vrai pour lui préférer l’intense… Aussi avons-nous choisi la contrainte, le jeu pour point de départ. Une comptine sert de fil conducteur à Jef Klak : chaque numéro a un thème dans l’ordre de Trois p’tits chats – Marabout, Bout d’ficelle, Selle de ch’val, Ch’val de course, etc. Et chaque thème est déplié selon les questions sociales et esthétiques que l’on pourra affronter : Marabout aborde la magie, les relations entre croire et pouvoir, Bout d’ficelle explore les tissus – urbain, organique, textile –, les nœuds, les coutures… On vous laisse imaginer la suite.
 
Nous ne consacrons aucune page à la publicité et ne sommes rattaché·es à aucun groupe. Nous avons reçu des aides ponctuelles pour l’impression de certains numéros papier et sommes toutes et tous bénévoles. Jef Klak se prolongera de votre lecture, des sentiments, des discussions et des joutes qu’elle suscitera. Un collectif n’est jamais figé. Ni éternel.

Quelques brochures parues :

  • Collectif Cabrioles. — Face à la pandémie, le camp des luttes doit sortir du déni. — Montreuil : Jef Klak, 2022. — 21 p. ; 21 cm. — Article initialement paru sur le site web de la revue Jef Klak.
  • Pérès, Thomas. — Maremme amère : Toscane, souffrances et cultures ouvrières / entretien avec Alberto Prunetti ; trad. Muriel Morelli, Laura Brignon. — [S.l.– : [s.n.], 2023. — 12 p. — Article paru dans Jeff Klak (sept. 2021).

Signatures :
Sophie Accolas, Pascal Aimar, Yeter Akyaz, Damien Almar, Casey Alt, Romain André, Raquel Aparicio, Unai Aranceta, Benoît Artige, Noémi Aubry, Léa Aurenty, Anna Ayanoglou, Marion B., Nijelle B., Jean-Christophe Bailly, Diane Barbe, Clélia Barbut, Adrien Bardi-Bienenstock, François Beaune, Prune Bécheau, Béla, Norah Benarrosh-Orsoni, Benelie, Antoine Bérard, Alexis Berg, Aurélien Berland, Émilien Bernard, Jean-Baptiste Bernard, Chloé Berthaudin, Sergio Bianchi, Matt Black, Camille Blanc (collectif Connexion limitée), Christophe Blanchard, Zig Blanquer, Aliochka Blau, Ian Bone, Xavier Bonnefond, Camille Bonvalet, Ernesto Bottini (Vacaciones en Polonia), Marion Boulestreau, Élise Boutié, Alexane Brochard, Emmanuel Broda-Morhange, Teodora Budimir, Judith Pamela Butler, Némo Camus, Lénaïg Cariou (collectif Connexion limitée), Julie Catroux, Ferdinand Cazalis, Grégoire Chamayou, Rachel Chardot, Marianne Chargois, Florian Chavarot, Cabiria Chomel, Judith Chouraqui, Circoli proletari giovanili (Milan), Leslie Cloud, Andrea Cohen, collectif Angles morts, collectif Cases Rebelles, collectif Chouettes Brochettes, collectif Ensemble vide, collectif Jef Klak, Mickaël Correia, Marie Cosnay, Antoine Crater, Olivier Culmann, Paulin Dardel, Maxime Dargaud-Fons, Mahmoud Darwich, Benoît Déchaut, Grégory Delaplace, Étienne Dobenesque, Alfred Döblin, Elsa Dorlin, Natasha Dow Schüll, Lorraine Druon, Marion Dumand, Lucile Dumont, Jean-Daniel Dupuy, Amélie Durand, Clémence Durand, Jacob Durieux, Raphaëlle Efoui-Delplanque, Youssef El Khayat, Otman El Mernissi, Arnaud Elfort, Gaëlle Erkens, Fantômes et Esprits Unifiés (FEU), Nina Faure, Claire Féasson, Mathilde Forget, Yves Gauthier, Gauz, Ian Geay, Lucie Gerber, Alice Goffman, Lise Gaignard, Leah Gordon, Thomas Gosselin, Jessica Gould, Derek Gregory (Radical philosophy), Frode Grytten, Elitza Gueorguieva, Pauline Guillerm, Maya Guillot, Youssif Haliem, Léo Henry, Thierry Hoquet, Zora Neale Hurston, Patrick Imbert, Nesma Jaber, George Jackson, Dunja Janković, François Jarrige, “Justine Partout”, Marie Karas-Delcourt, Joëlle Kehrli, Raphaël Kempf, Kounta Kinté, Nathalia Kloos, Marie Kohoutova, Lalla Kowska Regnier, Astrid de La Chapelle, Natacha de La Simone, Philippe Lalouel, Bruno Le Dantec, Elvina Le Poul, Amara Leah Solari, Émilie Lebarbier, Axel Lebruman, Cyril Lecerf Maulpoix, Noémi Lefebvre, Aurélien Leif, Mathieu Léonard, Arnaud Lesage, Jean-Pierre Levaray, Bertrand Louart, Rafael Luna, Wilfrid Lupano, luvan, Richard McGuire, Mado, Olivier Marboeuf, Joëlle Marelli, Ana Marie, Nicolas Marquet, Karl Marx, Simon Massei, Zoya Matchane, Sofia Meister, Malik Mellah, Julie Menut, Juan José Millas, Raphaël Mouterde, Antoine Mouton, Elza Montlahuc, Tara Mousavier, Émilie Mousset, Louise Mutabaz, Jacques Nassif, Sébastien Navarro, Lou Nicollet, Friedrich Nietzsche, Dominique Normand, Guillaume Normand, Yves Pagès, Vuk (Vladimir) Palibrk, Polina Panassenko, Caroline Parietti, Aude Pasquier, Sylvain Pattieu, Tom de Peyret, Bernard Petrovic, Marlene NourbeSe Philip, Jules Philippe, Céline Picard, Agnieszka Piksa, Samuel Poisson-Quinton, Cyprien Ponson, Camille Potte, Laurence Potte-Bonneville, Hélène Pujol, Serge Quadruppani, quelques Montreuillois⋅es, Mathias Quéré, Sophie Rabau, Aude Rabillon, J.-P. Rabillon, Alix Rampazzo, Sophie Renaut, Nicolas Rey, Adrienne Rich, Oswaldo Rider, “Rien n’est fini”, Mathieu Rivat, Julie Rochereau, Jorge Roque (Cão Celeste), Olivia Rosenthal, Javier Sàez, Olivier Saint-Hilaire, Albert Sales i Campos, Elias Sanbar, Gus Sauzay, Laura Sellies, Angelina Sevestre, Alexandra Sollogoub, Jesús Miguel Soto, Boris Stanić, Starhawk, Sub.coop, Mustafa Taj Aldeen Almosa, Florian Targa, Louise Tassin, Gonçalo M. Tavares (Público), Pierre-Alexis Tchernoïvanoff, Bruno Thomé, Annabela Tournon, Laurane Travagli-Chanal, Thom van Dooren, Susana Vargas Cervantès, Diego Vecchio, Benoît Vincent, Rachel Viné-Krupa, Juliette Volcler, Roger White, Thibaut Willems, Charles X., Fabienne Yvert, Joe Zerbib, Efflam Zoetemelk, Julia Burtin Zortea, Imprimerie & Éditions Z.Y.X

Parutions :

  • nº 1 (2014, automne-hiver [sept.]) — « Marabout », 304 p. + 1 CD
  • nº 2 (2015, printemps-été [mai]) — « Bout d’ficelle », 320 p. + 1 CD
  • nº 3 (2016, printemps-été [avr.]) — « Selle de ch’val », 320 p. + 1 CD
  • nº 4 (2017, avr.) — « Ch’val de course », 264 p. + 1 CD + jeu de cartes (Fabienne Yvert)
  • nº 5 (2018, sept.) — « Course à pied », 224 p. + 1 CD
  • nº 6 (2019, sept.) — « Pied à terre », 224 p. + 1 CD
  • nº 7 (2021, janv.) — « Terre de feu », 224 p. + 1 CD
  • nº 8 (2022, printemps [avr.]) — « Feu follet », 224 p. + 1 CD