Accueil > groupes de mots-clés > Index des noms cités > Villaret, Eugène

Eugène Villaret

  


in Dictionnaire des militants anarchistes : VILLARET, Eugène “{DENEF
Né le 20 février 1867 à Sombernon (Côte-d’Or) - Menuisier - Paris

Eugène Villaret avait été signalé en 1886 dans les réunions de la Ligue des antipatriotes et, aux cotés d’Octave Jahn, dans celles de la Jeunesse anarchiste de a Rive gauche dont il avait été l’un des fondateurs. Ce dernier groupe, qu avait remplacé Les Misérables avait son siège dans le Ve arrondissement et comprenait également les compagnons Robquin, Cardeillac, Sureau et Arcougeon entre autres.
Le 15 avril 1886 il avait été condamné avec Bricou, Robquin et d’autres compagnons pour (…)

https://maitron.fr/?article155113



Nom cité dans :


  • La Révolte [puis] La Révolte des affamés : organe communiste-anarchiste paraissant le dimanche

    F — Pas-de-Calais (62) Calais

    Parution : 1886-1886


  • L’Esprit de révolte : organe anarchiste bimensuel

    F — Paris (& chef-lieu Seine : 75) Paris

    Parution : 1888 (juil.)


  • Le Riflard : organe corporatif des ébénistes du Faubourg Saint-Antoine ; puis organe corporatif paraissant les samedis ; puis l’organe corporatif du Faubourg Antoine

    F — Seine (hors capitale : 75) Montreuil-[sous-Bois]

    Parution : 1891-1892

    Scission de : Le Pot à colle (1891-1892)


  • Le Pot à colle : organe corporatif (mensuel) [puis] organe corporatif paraissant tous les quinze jours [puis] organe corporatif publié par les soins de l’Union syndicale de l’ébénisterie et du meuble sculpté

    F — Seine (hors capitale : 75) Bagnolet ; Montreuil-[sous-Bois] ; Paris

    Parution : 1891-1892

    Suivi de : Le Pot à colle (1898-1899).
    Voir aussi : Le Riflard (1891-1892) une scission après le nº 5