Bi 1052

Génération consciente

 


Parution : 1908-1914





Au moins 23 ouvrages recensés dans le Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones.
Au moins 5 affiches anarchistes parues sous ce nom (voir sur le site Placard).

D’après une annonce de vente d’une édition complète reliée in
http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/t1924-auteur-emery-rene
(9 avril 2011 ?) :

Génération consciente
Paris Imprimerie de Génération consciente 1908-1914
nº1 du 15 avril 1908 au nº77 du 1er août 1914.
Le 15 avril 1908, Eugène Humbert (1870-1944), après sa collaboration à l’organe de propagande néo-malthusienne de Paul Robin Régénération, lance un nouveau journal néo-malthusien Génération consciente, dans lequel de nombreux anarchistes s’y exprimeront en faveur du contrôle des naissances, de l’émancipation féminine, etc.
« La génération consciente est présentée dans les brochures néo-malthusiennes comme l’acte socialiste-révolutionnaire par excellence et la dépopulation croissante est délibérément escomptée comme un moyen de rendre impossible la guerre impérialiste et, tout autant, un moyen de tenir la dragée haute aux patrons et leur salaire de misère. Le mot d’ordre qui donnait une teinture militante à la contraception a été de faire la « grève des ventres ». L’ouvrier sortait souvent vaincu de la « grève des bras », mais s’il persistait vingt ans seulement à suivre les conseils des néo-malthusiens, il parviendrait à créer une véritable pénurie de travail salarié et alors, pour les plus convaincus, tout croulera par la base, les institutions et les hiérarchies sans qu’il soit nécessaire de verser une seule goutte de sang » (Fernand Kolney cité par Marc Angenot, L’Antimilitarisme, p. 70).

Rédacteur-administrateur : Eugène Humbert.
Collaborateurs : Andreval, Léon de Bercy, Breumet, Alice Canova, Emile Chapelier, Thérèse Clément, Croize, Léon Deffoux, Pierre-Guy Desrieux, Manuel Devaldes, Dixelles, Dublange, René Emery, Victor Ernest, Sébastien Faure, Fernandes, Edouard Ganche, Louis Grandidier, Valentin Grandjean, Georges Hardy, Eugène Humbert, Marie Huot, Jouquan, Klotz-Forest, Fernand Kolney, Albert Lantoine, Albert Lecomte, Léon-Louis, Eugène Lericolais, André Levy-Oullmann, Liard-Courtois, François Lucchesi, Charles Malato, Jean Marestan, Léon Marinont, Mascaux, Meslier, Alfred Naquet, Victor Pengam, Rigaudin, Léon Robert, Paul Napoléon Roinard, Nelly Roussel, Albert Willm, Georges Yvetot.
Bianco, 100 ans de presse anarchiste, 1052 ; Maitron, I, 345.