Bianco : presse anarchiste

Liste des périodiques | Par année de 1re création | Plan du site | Tableau synoptique |

La Galipote


Clermont-Ferrand

30 numéros d’avril 1979 à 1988. En fait, encore en vie.

Galipote (la)
Vertaizon. — N° 1 (1979, 7 juin [ou avril ?]) —....

La Galipote : sem d’Auvernha, lachem pas, n° 139 daté de printemps 2019.

Également maison d’éditions et de diffusion.

Au 3 mai 2019 :
Directeur de publication : Franck Dhumes
Rédacteur en chef : Marc Gachon
Tirage : 5 600 exemplaires

Adresse
ACAP (Association pour une Culture Auvergnate Populaire)
Journal et éditions "La Galipote"
22, rue du Commerce
63910 Vertaizon
Tél. : 04 73 68 08 83
acap-lagalipote@laposte.net
https://galipote.jimdo.com/le-journal/

Archives :

  • CDA-SHA : M.L.298

Remarques sur les fiches

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Galipote_(journal)

Sur le site de La Galipote (le 3 mai 2019) :

Pourquoi un tel nom ?

Il y a quelques décennies, la galipote n’était qu’un animal de la mythologie auvergnate hantant les bois du Livradois et faisant la terreur des habitants. Par extension de sens, elle devient ensuite la « commère » du village, celle qui sait tout de tout et qui le répète à qui veut bien l’entendre.

La Galipote a choisi comme aire géographique d’expression l’Auvergne administrative. Ce qui est une originalité par rapport à la presse régionale traditionnelle. Il s’agit d’une publication sans publicité, dont la grande particularité est une totale indépendance (quête d’information, confection technique, diffusion) et un libre-arbitre affiché.

Comment est né le journal “La Galipote” ?

La Galipote est un journal d’information critique auvergnat, trimestriel.

Il a été fondé en 1979 par une bande de copains. Il est souvent comparé au Canard enchaîné par le sérieux de ses enquêtes, la pertinence de ses articles, son côté poil à gratter et son ton souvent humoristique et/ou à Charlie Hebdo pour sa mise en page.

Il est abondamment illustré, dessins, caricatures… La Galipote informe le lecteur. Il n’est financé que par ses lecteurs et la vente de livres (également maison d’édition et diffuseur d’autres éditeurs régionaux), aucune publicité, aucun grand groupe de presse n’est derrière ce périodique, d’où son libre-arbitre dans la diffusion des informations.



Autres 
  • Anarlivres : site bibliographique des ouvrages anarchistes ou sur l'anarchisme en français
  • Cgécaf : Catalogue général des éditions et collections anarchistes francophones