Bi 4295-suppl.

Le Prolétaire

journal politique, scientifique et industriel, paraissant tous les dimanches


Parution : 1869-1870




Rédaction, réclamations et annonces : André Larondelle, impasse Gouvy, nº 21 à Verviers

Signatures (sur slt 2 nº) : E.B., un compagnon, un opprimé, un membre de l’Internationale, un abonné, un typographe, F.D. [Florent Debatisse ?]

Extrait de la notice sur André Larondelle [1] dans le Maitron :

Après avoir été le premier éditeur responsable du journal des Francs-ouvriers, Le Mirabeau, de sa création à la fin de 1867 jusqu’en mars 1869, André Larondelle crée un autre hebdomadaire militant, Le Prolétaire, en août 1869, qui fait davantage écho aux informations concernant les militants de Dison (pr. Liège, arr. Verviers). En mai 1870, il est condamné à un mois de prison pour un article dans ce journal, condamnation qui entraîne la fin de celui-ci. Trois ans plus tard, la police cite encore André Larondelle parmi les principaux meneurs de l’Internationale à Verviers en 1873.


Parutions :

  • nº 1 (1869, [aout ?])
  • nº 2
  • nº 3
  • nº 4
  • nº 5
  • nº 6
  • nº 7
  • nº 8
  • nº 9
  • nº 10
  • nº 11
  • nº 12
  • nº 13
  • nº 14
  • nº 15
  • nº 16
  • nº 17
  • nº 18
  • nº 19
  • nº 20
  • nº 21
  • nº 22
  • nº 23
  • nº 24
  • nº 25
  • nº 26 (1870, 20 mars)
  • nº 27
  • nº 28
  • nº 29
  • nº 30 (1870, 17 avr.) — « une » sur Louis-Napoléon Bonaparte [la cause des poursuites ?]
  • fin ?

Notes

[1https://maitron.fr/spip.php?article202592, notice LARONDELLE André. par Freddy Joris, version mise en ligne le 3 mai 2018, dernière modification le 24 décembre 2019.