Bi 0742

Le Drapeau rouge

organe révolutionnaire, anarchiste, international


Parution : 1885-1885





Présentation dans le 1er numéro :

Numéro spécimen.
Par suite d’une manœuvre policière de la part d’un imprimeur, nosu avons été obligé de retarder le journal et de modifier son format. À partir du samedi 6 juin le Drapeau rouge paraîtra régulièrement toutes les semaines.
Nous envoyons, à titre d’essais, notre premier numéro à un grand nombre de nos amis dans l’espérance qu’ils s’abonneront. En ce cas, nous les prions de bien vouloir adresser le montant de leur abonnement à l’administration du journal avant l’apparition du prochain numéro, s’ils désirent que le service du journal leur soit continué.
 

Le Drapeau rouge

 
C’est sous ce titre que nous symbolisons l’union des travailleurs luttant la main dans la main pour la conquête de leur émancipation et qui par leur courage n’hésitent pas à fouler aux pieds l’État, la Propriété et la Patrie.
Quel est le titre qui mieux que le Drapeau rouge peut grouper autour de lui las parais de la société actuelle. n’est-ce pas sous ses plis que les défenseurs de la révolution sociale ont succombé.
Lorsque les despotes européens, présidents de République ou monarques s’unissent ensemble pour faire la chasse aux vaillants cœurs qu’ils désignent sous le nom de canailles et que nous prétendons être nos frères.
De quel côté que l’on se tourne l’on voit les prolétaires mourir de faim, lorsque les capitalistes, leurs bourreaux, soutenus par la force meurent d’indigestion.
Travailleurs de tous les pays, qui n’avons comme perspective que la misère et une existence intolérable, serrons nos rangs ! En face de l’internationale des gouvernants et des exploiteurs opposons donc l’Internationale des Meurts-de-Faim. Nous sommes des millions sur ce globe, tandis que nos ennemis sont en infimes minorités. Unissons-nous donc dans une même étreinte en laissant de côté les ambitieux dont nous devrions être las de servir de Marchepied. En agissant ainsi ces farceurs éhontés seront réduits à leur plus simple expression et la Révolution Sociale aura conquis l’alliance de tous ses défenseurs.
C’est pourquoi à côté de nos articles théoriques, qui au peuple démontreront ses droits, nous aurons toujours une tribune libre pour tous les révoltés qui d’une façon énergique et les armes à la main, légales ou non, écraseront les bandits qui nous gouvernent.
La rédaction.
 Sur Canto : chansons et poésies parues dans ce périodique
Lien :   https://canto.ficedl.info/?article927

Parutions :

  • nº 1 (1885, 24 mai-6 juin), papier rouge
  • nº 2 (1885, 6-13 juin)
  • nº 3 (1885, 13-20 juin)
  • nº 4 (1885, 20-27 juin)
  • nº 5 (1885, 4-7 juil.)